Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22 novembre 2013

Se fondre s'arrêter s'émerveiller

Se fondre dans la vie palper les bords de la route s'attarder sur les couleurs et les senteurs l'émerveillement de chaque fleur éclose au monde laisser passer les trains et bolides à grande vitesse ne pas regarder leur objectif futile et immédiat leurs cibles faisant fi des bas côtés dont ils ignorent tout de la grandeur beauté invisible par ceux qui courent intensité de l'instant comme au ralenti je regarde effaré les mouvements désordonnés du monde qui croit tout résoudre Oh monde aveugle arrête toi ne serait ce qu'un instant regarde comme c'est beau

DSC_0073-2.JPG

05 août 2013

Virgules

 

C'est quoi une virgule virgule de temps temps cassé phrases bien rangées syntaxe respectée ok je préfère sans virgules de toute façon j'y serais pas arrivé trop envie de les souffler les balayer trop de virgules dans la vie jusqu'au point je préfère le continuum pas si continu suffit de respecter les mots lus le lecteur décidera si virgule doit être pour hacher le temps le tempo de la phrase dérangeons les suites de mots redonnons la liberté à la ponctuation mots idées mots osés mots désossés offerts nus sans virgule sans virgules virgule de temps temps hâché sujet verbe complément verbe oublié soufflé effleuré sous le sujet adjectif participe évocation laissée au lecteur

16 février 2013

Il est né

Ca vous fait ferait a fait quoi d'être grand père déjà loin ce jour où je suis devenu papa je me souviens d'avoir pris ce petit bout dans mes bras peur de l'effrayer délicat mignon tout doux tout mou papi maintenant permettez moi de dire jeune papi encore révolté révolté encore ? A voir j'espère que oui le rôle de grand père ça m'a pas l'air si difficile je serai peut être à la hauteur le petit il le mérite bien venu en avance tout petit encore en couveuse mais il va bien et les parents sont heureux nous aussi

11:52 Publié dans Coin perso | Lien permanent | Commentaires (4)

22 avril 2012

22 avril un dimanche

Vingt deux avril un jour comme les autres non pas vraiment un dimanche d'abord pas un samedi ni un lundi bref un dimanche il pleut après le soleil du samedi un dimanche comme les autres enfin ça dépend comme on l'entend vote utile ou non

Dimanche 22 avril retour sur le blog  délaissé pourquoi pas c'est ma liberté très individuelle comme ce blog l'est d'ailleurs liberté de défendre des valeurs des pensées le collectif l'humain respect

Vingt deux avril j'ai laissé allègrement passer le quinze du même mois virage des cinquante quatre années déjà avec toutes mes dents moins une

Avril deux mois sans vergogne que j'ai laissé passé l'anniversaire de ce bon vieux blog enfin pas si vieux que çà pas même à l'adolescence toujours là malgré tout de quoi sera fait demain 

 

DSC_0037.JPG

08 janvier 2012

Tristesse

La nouvelle vient de tomber. Elle n'est plus. La force de la vie personnifiée malgré ses 84 ans. La maman de ma moitié, la grand-mère des enfants. Il est bon de savoir encore pleurer. Au revoir Marie.

01 janvier 2012

2012

DSC_0033.JPG

DSC_0036.JPG

DSC_0047.JPGDSC_0056.JPG

DSC_0079.JPG

Excellente année 2012 

Que vos plus intimes et merveilleux espoirs

Puissent sur ces nouveaux cieux voir

Le jour en toute sérénité 

Débarrassés de tous leurs vains artifices

Qu'ils brillent de tous leurs feux

A tous meilleurs voeux

Que cette année soit et reste un délice

24 novembre 2011

Papayes en cari

Une grosse papaye colombo, verte. Épluchez sous un mince filet d'eau au robinet. Coupez en 2. Evidez les graines. Coupez en dés de 1 cm. Dégorgez dans l'eau salée pendant 15 minutes. Pendant ce temps émincez 2 oignons moyens, pilez 3 à 4 gousses d'ail avec 1 cm de gimgembre frais, sel, poivre (ou petit piment martin selon les goûts), faires revenir oignons et mélange pilé avec un filet d'huile puis ajouter 4 petites tomaces émincées, 1/2 cuillère à café de curcuma. Ajoutez y après quelques minutes les carrés de papayes prélablement égouttés, laisser cuire 20 à 30 minutes. Servez chaud en légumes, ou froid en salade. C'est un délice !

PS : si vous avez d'autres recettes avec les papayes vertes : avis aux amateurs.

02 novembre 2011

Daguerre

Rue Daguerre. Après mon passage comme à chaque halte parisienne à l'Arbre à Lettres histoire de palper humer les nouveautés ou les re-sorties littéraires chez un libraire que j'aime bien (il ne le sait pas je passe à chaque fois incognito je pousse la porte vitrée après avoir parcouru la vitrine et rentre poussant un petit Bonjour toujours rendu tiens cette fois je n'ai pas reconnu les gérants ou vendeurs je ne sais auraient-ils changé de propriétaires d'ailleurs les étals de livres ont été modifiés ainsi que la façon de présenter j'ai d'un coup une suspicion ayant entendu ou lu (sur un blog ?) que les petites notes sur les livres du genre lu pour vous ou choisi pour vous ou plus élaboré sont de fait souvent concoctées par les grands éditeurs pour les libraires qui se font rémunérer ...) après mon passage donc à l'arbre-à-lettres dans le 6ème prés de Denfert du RER du métro de l'orlybus je me suis payé un expresso au bar du coin il faisait froid je n'avais qu'une veste sur un pull léger déjà fin novembre c'est l'hiver semblant de rien espèce d'oiseau tropical avaleur de kilomètres carbone paris et ses cafés brasseries rituel du café du matin cigaretteux dehors le midi l'apéro au comptoir les touristes et provinciaux en salle à attendre leurs bavette andouillette tartare salade frites vous n'auriez pas de haricots verts à la place des frites monsieur dehors pluie fine badeaux pressés de rentrer ou peur d'être en retard.

Je sors reprends la rue Daguerre dans l'autres sens m'attarde à une ou deux vitrines rentré dans mes pensées.

02 avril 2011

Réveil du samedi

Soleil levant tranquille petit souffle du matin tout est calme les enfants des voisins d'en face sont encore tout enrêvés les débroussailleuses d'en bas sont au garage en attendant de se défouler sur le herbes folles les bull d'en haut sont au repos bein mérité du samedi après une semaine de folie je me réveille enfin bien dormi pas trop tôt que de choses à faire par quoi commencer d'abord un café un peu de musique Vieux Farka Touré un bonheur bien le fils de son père celui là découverte des nouvelles qui n'en sont plus surcharge désabus politique dépassée surfaite médiatisation banalisation vaut mieux aller faire un tour sur les blogs que je délaisse pas mal et qui ont bien du mal aussi mais ils sont là toujours là avec leurs mots leurs réactions leurs coups de gueule ça fait du bien allez debout continue xavier bonjour à tous merci d'être toujours là même quand je ne le suis plus ou presque continuons à explorer défricher les multiples coins en sachant qu'il y en a bien plus que quatre

01 janvier 2011

Artifice des sens

Bruits de fêtes derrière le silence 

Pétards et feux

Artifices des sens 

Couleurs mirifiques sur noir d'encre 

Explosion de joies sans ancre 

Lune complice cachée

Astres modestes majestueux bienveillants

Présent absorbé en lice

Passé enseveli

Futur promis virtuel

Brèves échappées belles

Rythmes effrénés 

Ames embrumées

Corps déhanchés masques en surbrillance

Aspirations exquises

Année qui s'achève symbole de renouveau

Vaine recherche

Carpe diem fuite en avant

Silence de fin de nuit

Embryon d'année fière derrière le bruit

Masques tombés artifices éteints

Couleur du jour avant la vraie première nuit

Deux Zéro Un Un 

 

 

DSC_0079.JPG

 

 

19 novembre 2010

En panne non pas vraiment

En panne pas sur le bord de la route du tout en plein milieu là je suis là j'avance 

Pas en panne ici sur le bord du chemin je regarde j'observe j'admire je devance

Eh vous êtes là pas moi enfin si mais faites pas attention suis ailleurs tu penses

Je me mêle tu te mêles melting pot mélodie fugace mélodie tenace immanence

Repos rupture douceur harmonie est ce bien moi musique couleurs fragrances

Vie Vie vivifiant soif tue paix vague au déferlement terminé au creux immense

Hola moteur au ralenti sur le bas côté bolides compressés au milieu en transe

Moteur s'arrête transi suis ailleurs je ne suis plus regard prend de la distance

Errance  vacance  présence absence  brigance  prestance  cadence Byzance

En panne je veux être en panne en plein milieu ça fait du bien  Je me lance

Je m'élance serein je les laisse tous au bord à s'éreinter en panne des sens

 

22:51 Publié dans Coin perso | Lien permanent | Commentaires (7)

13 juillet 2010

balade du coin (retour)

DSC_0020.jpgDSC_0021.jpg

DSC_0025.jpg

DSC_0031.jpgDSC_0035.jpg

09 juillet 2010

Balade du coin (suite)

DSC_0009.jpg

DSC_0014.jpgDSC_0015.jpg

DSC_0019.jpg

05 juillet 2010

Balade dans le coin des coins

DSC_0001.jpgDSC_0002.jpgDSC_0005.jpgDSC_0007.jpg

03 juillet 2010

alterécrit

Ecrire voguer passer les pensées par les doigts mots sincères mots pervertis agence d'idées fulgurance de l'évocation altercation des fragrances mots déphrasées phrase délitées Penser divaguer divulguer par l'écrit altération ouatée odeurs des mots doigté syllabes colorées dit non dit sipidité altérité délitement relatif sonorité vague de l'écrit décadré passe de doigts fuite d'idées mots retrouvés altruité écrit pas dit alterécrit

 

endormi.jpg